KLM Travel Guide

Les muses de Bali

Danses élégantes s'inspirant d'histoires fascinantes et mettant en scène des femmes gracieuses : à Bali, plongez dans un univers de rituels et de cérémonies. Ce n'est pas une surprise : l'île est un refuge pour les artistes et autres esprits créatifs. Les beautés balinaises représentent une importante source d'inspiration pour les peintres, les sculpteurs sur bois et autres artistes.

Arts Et Culture

Danses symboliques

divinités. Dès leur plus jeune âge, les enfants balinais baignent dans ces traditions séculaires. Faisant montre d'une parfaite maîtrise de leur corps, y compris de leur regard, les différents personnages sont incarnés par des danseurs revêtant de superbes costumes. Chaque jour, ces derniers passent des heures à s'entraîner pour réaliser des prestations parfaites. Ils sont mus par une inspiration divine : l'unique garantie de la perfection. La plupart des danses balinaises sont accompagnées par le gamelan, orchestre constitué principalement de musiciens utilisant des tambours et des xylophones typiques. Les danses ont en général pour thème le Ramayana, célèbre épopée hindoue au cours de laquelle le Prince Rama tente de sauver son épouse Sita du démon Ravana. Le Kecak, par exemple, est une danse énergique orchestrée autour de mouvements puissants. Interprétée par 50 hommes produisant des sons gutturaux forts en lieu et place de la musique, cette expérience se veut impressionnante.

Trésors spirituels

Trésors spirituels

L'art, avatar de la paix mondiale

La plus grande collection d'œuvres d'art balinaises est exposée au musée Rudana à Ubud. Elle est l'œuvre d'un passionné d'art local et de son épouse. Le musée s'inspire de la philosophie balinaise du Tri Hita Karana, qui dépeint une relation harmonieuse entre le monde des esprits, les êtres humains et la nature. Cette philosophie prône la contribution de l'art à la paix mondiale, à la prospérité et à l'amitié. La collection offre un mélange de trésors spirituels, culturels et naturels.

La plage de Sanur

La plage de Sanur

Un savant mélange d'architecture et d'art

Quand l'artiste belge Adrien Jean Le Mayeur de Merpes est venu à Bali en 1932, il est tombé amoureux de la belle danseuse Ni Polok. Ils se sont mariés 3 ans plus tard et le couple a vécu à Sanur, qui n'était encore qu'un petit village de pêcheurs. Aujourd'hui un musée, leur maison représente à merveille l'architecture balinaise. Elle présente des œuvres qu'Adrien Jean Le Mayeur de Merpes a réalisées au cours de ses voyages en Afrique, en Inde, en Italie, en France et dans le Pacifique sud, ainsi que des scènes de la vie quotidienne à Bali et des représentations de belles insulaires, y compris de sa propre épouse. C'est un merveilleux aperçu de la vie d'un couple artistique et créatif.

Voir le Guide Dès 668 EUR*

Thèmes associés

*Tous les montants sont en EUR. Les taxes, surcharges et frais de réservation sont compris. Les prix affichés peuvent varier en fonction de la disponibilité du tarif. Le tarif est garanti dès que vous obtenez la référence de votre réservation.

Les prévisions météorologiques proviennent de World Weather Online. Air France-KLM n'est pas responsable de la fiabilité de ces données.